Redéfinissons la kinésithérapie

Mes conseils patients

Dans cet article, je reviens avec vous sur des notions de base de ce qu’est la kinésithérapie. Je vous le réexplique ici, car cette explications je la donne au moin 10 fois par jours à mes patients. Dans quel but ? simplement parce que j’aimerais qu’ils comprennent le but complet de mon intervention de kinésithérapeute pour les maux de tête.

La kinésithérapie, c’est avant tout un métier, pas un traitement. 

Dans l’esprit de beaucoup de patients : “je vais voir un kinésithérapeute” est un peu perçu comme si j’allais prendre tel ou tel médicament. 

C’est en ça que de base, je prends le temps d’expliquer à mes patients que ce n’est pas parce qu’ils ont été consulter une kinésithérapeute ou un ostéopathe auparavant qu’ils ont eu le traitement adapté a leurs affections et surtout le traitement qui leur convenait et répondait à leurs attentes. 

Pour reprendre une autre métaphore, c’est comme dire : “je vais au restaurant Italien”, cela ne vous dit que peu ou pas d’information sur le type de nourriture que vous allez manger, pour quel prix et si le restaurateur va vous présenter une carte avec seulement des pizzas ou plutôt une gastronomie fine. En fonction de son vécu, de sa façon de travailler tel ou tel produit, il sera plus ou moins doué dans tel ou tel aspect de la cuisine italienne.

Il en va de même pour le métier de kinésithérapeute ! 

Beaucoup de mise à jour ont été faites au sein de notre profession durant ces 10 dernières années et de nombre dogme ont été déconstruits comme l’approche mécanique du corps, l’approche posturale ou encore certaines techniques de remise en place d’articulations ou encore de touché subtile et fine visant à détendre un facias. 

Je ne critique en rien les autres professions ou mes collègues. Cependant, je dis juste qu’il ne s’agit plus des traitements recommandés actuellement et encore moins pour les maux de tête du patient.

Beaucoup de recherche et de publications sont faites ces dernières années pour la prise en charge en kinésithérapie des migraines, des céphalées ou encore des troubles ATM. Et, de mes lectures, voici ce que j’en retiens.

La triade parfaite : technique manuelle, éducation et exercices !

Chacune de ces catégories présente des avantages et des inconvénients, bien sûr, et le bon kinésithérapeute qui soignent des maux de tête saura combiner ces 3 axes.

par Manon Pierard


Bibliographie : 

Analyse Comparative Entre La Thérapie Manuelle Orthopédique et l’ostéopathie Une Mise Au Point Sur La Situation En Belgique.

Clinical Reasoning Strategies in Physical Therapy. https://academic.oup.com/ptj/article/…

Demoulin C, Depas Y, henrotin Y, Cagnie B, hiDalgo B. LA THÉRAPIE MANUELLE ORTHOPÉDIQUE : Définition, Caractéristiques et Mise Au Point Sur La Situation En Belgique. Vol 72.; 2017.

Baker SE, Painter EE, Morgan BC, et al. Case Report Systematic Clinical Reasoning in Physical Therapy (SCRIPT): Tool for the Purposeful Practice of Clinical Reasoning in Orthopedic Manual Physical Therapy. Vol 97.; 2017. https://academic.oup.com/ptj

Carlesso LC, MacDermid JC, Santaguida LP. Standardization of adverse event terminology and reporting in orthopaedic physical therapy: Application to the cervical spine. Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy. 2010;40(8):455-463. doi:10.2519/jospt.2010.3229

X