Commencer L’EXPOSITION A LA CONTRAINTE chez un patient souffrant de lombalgie, je te montre!

Vos exercices

Ces exercices se font sur le ventre et peuvent être fait aussi bien en dynamique qu’en statique en fonction de l’objectif recherché. 


Apprentissage : 

Demandez au patient de décoller le buste du sol. Si c’est trop dur, il peut s’aider partiellement avec les mains au sol. 


Banane

Demandez au patient de décoller le dos et les jambes du sol en même temps. Cet exercice peut être fait aussi bien en dynamique qu’en statique en fonction de l’objectif recherché. 


Superman

Décollement du tronc avec les bras tendus au-dessus de la tête.

Stimuler uniquement le haut du corps. 


Superman + Banane :

Exercice très intense. 

Décollement du tronc avec les bras tendus au-dessus de la tête et des jambes.


Oiseau :
 

Décollement des épaules en tirant les bras vers l’arrière et rapprochement des omoplates. 

Stimuler davantage la ceinture scapulaire. 


Oiseau + Banane :
 

Décollement des épaules en tirant les bras vers l’arrière et des jambes. Entraîne un rapprochement des omoplates. 


Brasseur : 

Faire un arc-en-ciel en démarrant avec les bras tendus au-dessus de la tête.


Brasseur + Banane

Faire un arc-en-ciel en démarrant avec les bras tendus au-dessus de la tête et décollement des jambes.

Pour augmenter la difficulté de ces exercices, vous pouvez ajouter un plan instable sous le ventre (ballon,..) et modifier la stabilité via les pieds (2 pieds ou 1 pied au sol).


Demi-pompage : 

Positionner les mains sous les épaules. Pousser sur les mains et relâcher doucement. Stimule davantage la mobilité lombaire que le renforcement musculaire. Aucune contraction musculaire ne doit être visible. 

Si l’exercice est trop intense, demandez au patient d’avancer les mains vers l’avant. 

Rappel  :

  • Un exercice ne doit pas reproduire la douleur du patient,  
  • Un exercice ne doit pas entraîner de symptômes neuraux, 
  • Le seul symptôme pouvant être ressenti est de la fatigue et/ou de la douleur musculaire. 

Conseil :  

  • Conseillez au patient d’effectuer les exercices avec la tête en débord de table,
  • Inclure les exercices en les contextualisant dans la journée du patient,
  • N’hésitez pas à assembler différents types d’exercice (squat → banane → pont),
  • N’oubliez pas d’expliquer le but et/ou les objectifs recherchés de l’exercice, 
  • Nombre de séries et de répétitions à fixer en fonction des objectifs établis.

par Manon Pierard


Bibliographie : 

Jean-Marie Berthelot, Joël Delecrin, Yves Maugars, Norbert Passuti,Contribution of centralization phenomenon to the diagnosis, prognosis, and treatment of diskogenic low back pain,Joint Bone Spine,Volume 74, Issue 4,2007,Pages 319-323,

Michael D. Freeman, Mark A. Woodham, Andrew W. Woodham, The Role of the Lumbar Multifidus in Chronic Low Back Pain: A Review, PM&R, Volume 2, Issue 2, 2010,Pages142-146,ISSN 1934-1482,

Kalichman, Leonid, Carmeli, Eli, Been, Ella, The Association between Imaging Parameters of the Paraspinal Muscles, Spinal Degeneration, and Low Back Pain, BioMed Research International, 2017, 2562957, 14 pages, 2017. https://doi.org/10.1155/2017/2562957

Noonan, A. M., & Brown, S. H. M. (2021). Paraspinal muscle pathophysiology associated with low back pain and spine degenerative disorders. JOR Spine, 4(3), e1171. https://doi.org/10.1002/jsp2.1171

X